Par un sinistre mois de février, un homme est prisonnier de sa maison au milieu d’un champ gelé. Chaque matin, il se rappelle que l’hiver est une saison lente.
Il habite au bout d’un rang, dans une maison que personne ne voit. Comme les glaciers, il s’est retiré. Il a percé un trou dans sa mémoire, il a incinéré le temps.


Directed by Jean Malek
Words by Jean-Philippe Payette













La maison que personne ne voit

Watch the short
︎


︎ ︎ ︎ ︎ ︎
©2019 Jean Malek
Please don’t tell Inc.